Asie du Sud-Est 2006 – Thailand 21

Apres 35h d’avions, taxi et attentes dans les aeroports de Montreal/Chicago/Tokyo/Bangkok, on est finalement arrive dans un Bangkok encore tres eveille pour 1h du matin. Dans cette ville de 12 millions d’habitants ou pauvrete et richesse extreme se cotoient, on trouve de tout… majoritairement des tuk-tuk. C’est un genre de moto-trois-roues munie d’une petite boite arriere dans laquelle on s’assoit et recouverte d’un toit en tole que protege ses passagers de… rien pantoute, le tout avec un moteur deux temps pas de muffleur.Notre premiere experience de tuk-tuk fut memorable. Tout d’abord il faut dire qu’a Bangkok, meme s’il y a des feux de circulation et des lignes par terre, les gens s’en foutent… autant que la police. Donc, notre premier chauffeur, Alek (ils se donnent tous des noms americains pour les touristes), etait un vrai kamikaze. On se serait cru dans une course. Avec lui, on etait soit arrete, soit le gaz au fond!! Il fallait s’accrocher. On passait sur des lumieres rouges, des stops, on depassait sur des lignes continues, et ce, meme quand il y avait des autos qui arrivaient dans le sens contraire. Pendant toutes ces manoeuvres, puisqu’on etait morts de rire, il nous regardait dans son retroviseure, nous faisait un sourire de debile profond en nous montrant ses 4 dents et nous disait : “Good good”. Il nous a amene voir le “Lucky Bouddha”. En arrivant la bas, il nous a mis un bout de feuille d’or dans le front pour nous proteger… vue sa facon de contuire, on avait le gout de se plaquer le corps au complet! Bref, il nous a trimbale dans la ville durant toute l’apres-midi et nous a charge 100 bath (3$).


Posted from Thailand:

posted Sunday August 2006

cachet